Péripéties équatoriales! (Kisumu, Kenya – KM 17 055)

Savane des hauts plateaux de Laikipia, sommets du mont Kenya, vallée du grand Rift, terres des Maasaï, plus grandes plantations de thé d’Afrique, lac Victoria, 50ième anniversaire de naissance…autant de péripéties équatoriales! Aventures vélocipédiques et pédestres le long du parallèle zéro, pas une latitude monotone ni tout à fait le calme plat!

  • Voir une girafe depuis la fenêtre de notre salle de bain...seulement à Borana! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Zèbres des plaines (equus quagga), les plus communs, sont les premiers quadrupèdes, après les évanescentes antilopes et gazelles, à nous accueillir à l'intérieur du périmètre de ce ranch giboyeux et prodigieux! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Chacals rayés (canis adustus) prennent la poudre d'escampette et clé de la savane! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Famille d'éléphants de savane (loxodonta africana) ratisse la haute plaine en quête d'arbustes qu'on déchiquette jusqu'au dernier copeau d'écorce. La saison sèche qui se prolonge au grand dam de plusieurs ici. Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Rhinocéros noir solitaire que notre présence semble préoccuper. Priorités des programmes de conservation de la faune au Kenya, les espèces de rhinocéros blancs (ceratotherium simum) et noirs (diceros bicornis) en prennent plein les nasaux, broutent et gambadent sur les hauts plateaux des ranchs/réserves de Borana et Lewa, territoires attenants et désormais communicants afin de permettre une plus grande liberté de mouvements pour ces formidables cuirassés cornés. Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Repus comme maman mais curieux ces gros minous de lionceaux! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Le mâle dominant de la troupe de lions (panthera leo) qui roupille sur les berges d'un point d'eau, n'ouvre l'oeil que le temps de s'assurer que nous ne constituons pas une menace pour ses protégés: harem, progéniture et associés! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Traitement V.I.P. au Borana Lodge... Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Traitement V.I.P. au Borana Lodge...bis! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Le fameux rocher des lions (Pride Rock) qui a inspiré les auteurs des premiers croquis conduisant à la production chez Disney de la série de films d'animation "Le roi lion". Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Balade à cheval pour nous approcher encore plus de ces bêtes timides, les girafes réticulées (Giraffa camelopardalis reticulata). Des antilopes, gazelles et phacochères se sont aussi pointés en périphérie de notre procession. La promenade s'est terminée chez Rose et Jim Dyer, nonagénaires extraordinaires, légendes vivantes, témoins et acteurs d'une époque marquante de l'histoire d'Afrique orientale. Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Tous les repas de mi-journée se prennent en excellente compagnie... Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Moment de rêvasserie et récollection dans la bulle Borana... Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Ce qui distingue Borana de la grande majorité de ces ranchs/réserves fauniques d'Afrique orientale, c'est qu'on peut y pédaler, découvrir ce coin de paradis depuis la selle de son vélo--ou l'un des leurs...--, s'y éclater sur sa bécane! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Rencontre du troisième type qui invite à la contemplation voire la vénération...ah, la lenteur! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Ça commence à verdir, les sommets du mont Kenya sont recouverts de neige fraîche! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • On prend la responsabilité de protéger les animaux sauvages très au sérieux et on a recruté et formé une escouade anti-braconnage. Nous assistons au changement de la garde avant d'aller installer les troupes fraîches en des endroits stratégiques disséminés le long du pourtour du ranch. Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Aux confins du ranch avec l'escouade anti-braconnage de Borana. Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Beau cadeau à la fin du jour et séjour au ranch Borana: le mont Kenya, notre prochaine destination, qui domine un tableau quintessentiel! Comté de Laikipia, République du Kenya.
  • Nos Trolls ont eux aussi apprécié ce séjour dans la savane immémoriale de Borana... Comté de Laikipia, République du Kenya.

Diaporama séjour Ranch Borana

(pause en plaçant la souris au-dessus de l’image)

De tous les cadeaux que nous a offerts la Route depuis que nous sommes à l’affût des peuples nomades se démenant entre la Scandinavie et l’Afrique australe, cette invitation à découvrir le microcosme sauvage de la savane du Ranch Borana aura conduit à des expériences les plus saisissantes et mémorables. Côtoyer fauves et mastodontes gris dans cette enclave de brousse, tout comme l’équipe d’allumés radieux qui oeuvrent pour les protéger, représente tout un privilège…d’autant plus que la quasi-totalité des parcs et réserves d’Afrique proscrivent les déplacements à vélo sur leurs pistes! Souvent avec raison, croyons-nous…

KM 16850a

Comblée par un séjour et safari inespérés, Janick franchit le portail électrifié du Ranch Borana, un passage que voudront éviter les éléphants. Comté de Laikipia, République du Kenya.

KM 16850b

Un orage local aspergeant la piste de muram (terre) 2 bornes avant et après Ethi, un bled de Maasaï Laikipiak à mi-chemin entre Borana et Timau, transforme la voie carrossable en bain de boue. Conduire dans les rigoles aide à garder les roues propres; n’importe où en dehors des étroits sillons et la boue adhère et s’agglomère. Tellement collante et insidieuse qu’elle a piégé mon frère Velcro! Les engrenages de sa bécane figés par la concoction équatoriale, il a explosé son dérailleur en poussant sur les pédales! Pas glop, pas glop! Comté de Laikipia, République du Kenya.

KM 16850c

Suivant un bain au lave-auto de Timau, constatons l’ampleur des dégâts. Le dérailleur est complètement pulvérisé et la patte de dérailleur, elle, tordue comme une vulgaire broche à foin. Même si la visite de Steeve touche à sa fin et que nous projetons remiser les vélos pour effectuer un trek jusqu’au 3ième sommet du mont Kenya, une randonnée de 4 jours, il doit encore se rendre à Nanyuki, une trentaine de bornes plus au sud. Il se négocie un spot pour son barda à bord d’un matatu et nous nous fixons rendez-vous à Nanyuki. Comté de Laikipia, République du Kenya.

Une jeune famille d’expatriés rencontrée à Borana, oeuvrant sur la base militaire britannique de Nanyuki, nous invite à utiliser leur résidence comme quartier général pour nos opérations sur le mont Kenya. Nous leur confions nos bécanes, faisons les emplettes pour 4 jours et nous métamorphosons en randonneurs. Nous visons le 3ième plus haut sommet du volcan éteint, le pic Lenana (4985 mètres), qui ne demande pas d’aptitude ni équipement particuliers contrairement aux 2 plus élevés, et nous munissons d’un forfait 4 jours à l’entrée du parc national (255 US$ par randonneur étranger)…sans guide ni porteur. Nous optons pour un aller-retour via la voie de Sirimon, la plus près de Nanyuki et moins détrempée des 4 les plus fréquentées.

KM 16850d

Nous émergeons de la mer de nuages et forêt qui auréolent le mont Kenya et pénétrons cette espèce de toundra hérissée d’étranges et robustes rosettes, drôles de palmiers rabougris…un monde féérique! Comté de Meru, République du Kenya.

KM 16850e

Dans les parages du camp Shipton, à plus de 4200 mètres, entourée de surréalistes cendrosenecio keniodendron, ces grosses rosettes coriaces, et vestiges volcaniques du mont Kenya (5199 mètres), le souffle court, Janick découvre un monde complètement éclaté. On estime que le colosse de lave et glace atteignait plus de 7000 mètres avant que l’érosion se mette à l’effriter. Comté de Meru, République du Kenya.

KM 16850f

Autre péripétie équatoriale, aventure à califourchon sur le parallèle zéro, Steeve s’amène au sommet du pic Lenana en même temps que les vapeurs de l’océan Indien. On peut apercevoir ce qu’il reste du glacier Lewis, une couple de centaines de mètres sous notre grimpeur obscur. Comté de Meru, République du Kenya.

KM 16850g

Mission accomplie au mont Kenya et descente par un sentier différent, celui qui passe par le refuge Liki North, parmi plantations de ces mêmes palmiers rabougris hallucinants. Comté de Meru, République du Kenya.

KM 16850h

L’optimisme et les ambitions des gardiens du camp Old Moses (3400 mètres) n’ont d’égal que les dimensions de leur mallette à pourboires! Comté de Meru, République du Kenya.

À travers le réseau de contacts des Peters, cette famille britannique stationnée à Nanyuki, Steeve trouve un dérailleur Shimano XT dernier cri pour un bon prix—nous sommes ainsi tombés sur un véritable fanatique du vélo de montagne, un haut-gradé de la Royal Air Force qui planifie prendre sa retraite en Colombie-Britannique pour s’y payer la traite jour après jour…—et nous sommes arrivés à redresser sa patte de dérailleur d’alu en la chauffant : assez droite pour pouvoir utiliser 4 ou 5 vitesses! Mais tout ça ne sert plus à rien au Kenya puisque nous décidons plutôt de passer une journée ensemble à Nanyuki, retenus par l’achat d’un nouvel ordinateur portable—l’Acer ne se sera jamais remis du voyage en camion de 16 heures sur l’infâme route entre Lodwar et les monts Cherangani!—, et nous dire au revoir le lendemain, Steeve en matatu express vers Nairobi, nous à bord de nos Trolls sur la Ring Road vers Nyeri. En remerciant du coup nos hôtes chaleureux, c’est avec quelques nœuds aux bides que nous pédalons vers Naro Moru et montons la tente au Safari Camp, au pied d’un mont Kenya dissimulé dans les nuages…

KM 16850i

Le mont Kenya toujours voilé par des cumulus, nous filons au sud vers Nyeri en passant le carrefour de Chaka et son marché de fortune. Comté de Nyeri, République du Kenya.

KM 16850j

Recherche et inspiration dans le « bureau » temporaire que nous avons établi dans un p’tit hôtel de Nyeri. C’est depuis ce grand centre agricole tapi entre les monts Kenya et Aberdare, réputé pour son café, que nous avons rédigé et mis en ligne en différé le billet précédent. Comté de Nyeri, République du Kenya.

KM 16850k

En attendant le prochain matatu vers Nyeri… Comté de Nyeri, République du Kenya.

KM 16850l

Rencontre équatoriale en route vers Nyahururu, ville la plus élevée du Kenya à plus de 2300 mètres et site des spectaculaires chutes Thompson. Comté de Laikipia, République du Kenya.

KM 16850m

Partie intégrante du grand rift africain, la vallée de Subukia était le pâturage de prédilection des Maasaï en période de sécheresse avant qu’ils n’en soient expulsés pour faire place aux ranchs et fermes des colons de l’archipel britannique au début du siècle dernier. Ces éleveurs nomades l’appelaient Ol momoi sidai, « l’endroit magnifique ». Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850n

Juste à l’orée de Nakuru, 4ième plus grande agglomération du Kenya, le cratère Menengai (2278 mètre) émerge de la vallée du rift. Un volcan actif, sa caldeira sommitale de 12km x 8km, formée lors d’une violente éruption il y a 8000 ans, est le deuxième plus vaste “trou” volcanique du continent et son potentiel énergétique est immense : 105 mégawatts de vapeur! La centrale, construite par un conglomérat d’entreprises nationales et étrangères, devrait être opérationnelle d’ici la fin de l’année. Comté de Nakuru, République du Kenya.

Nous faisons escale à Nakuru et nous étourdissons dans son carrousel commercial dément puis prenons d’assaut l’escarpement de Mau, notre ascenseur hors du rift ce coup-ci—faudra bien comptabiliser le nombre de chutes et irruptions que nous aurons effectué le long de cette grande faille de l’écorce terrestre depuis nos premiers coups de pédale dans la vallée du Jourdain, en Jordanie, jusqu’à notre sortie définitive en Tanzanie ou encore au Mozambique…à voir!

KM 16850p

Choux nés sur les parois fertiles de l’escarpement de Mau prennent la route des marchés du fond du rift. Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850q

Le charbon effectue le même parcours plus rapidement et moins… « proprement »! Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850r

Scène de la campagne kényane en route vers le village de Mau Narok. Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850s

Les étages supérieurs de l’escarpement de Mau, une juxtaposition de terrasses riches et fécondes, jouent le rôle de potager pour la région. Ici, lave-carottes jovial en bord de route. Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850ss

Au bled de Tipis, sur les hauts plateaux de Mau, nous apprêtons à remonter en selle et reprendre la route en excellente compagnie! Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850t

Piste rock’n roll et achalandée sur les hauts plateaux de Mau. Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850u

Bien que frôlant les 3000 mètres d’altitude, nous avons été étonnés de découvrir une mer de blé sur les hauts plateaux de Mau…Comté de Nakuru, République du Kenya.

KM 16850v

El Niño fait sentir ses effets—pluies diluviennes, inondations, glissements de terrain, …—et nous multiplions les pauses-thé dans les p’tits hotels de bord de route. Pré-mélangé avec du lait et quantité inouïe de sucre, le thé kényan crée l’accoutumance et…cas de diabètes! Comté de Narok, République du Kenya.

KM 16850w

Éleveurs Maasaï et leur troupeau convergent vers la ville de Narok, grand centre administratif et commercial pour nombre de clans de ce groupe nomade. Bien que certains pratiquent encore leur mode de vie traditionnel, composé de déplacements d’un paturâge à l’autre et encadré par des rituels régissant chaque passage des étapes de la vie sociale, la plupart se sont sédentarisés et ont adopté pratiques de l’Afrique « moderne »…occidentales! Comté de Narok, République du Kenya.

KM 16850x

La région entourant la ville de Kéricho, une contrée de collines qui bénéficie d’un climat tempéré humide, est tapissée de plantations de thé. Initiative coloniale, la production kényane est la plus importante d’Afrique et troisième au monde, juste derrière celles du Sri Lanka et de l’Inde…autres joyaux de la couronne de l’ancien empire britannique! Comté de Kericho, République du Kenya.

KM 16850y

Plongeon et vrille de 800 mètres vers le lac Victoria! Comté de Kericho, République du Kenya.

KM 16850z

On file à travers le village d’Ahero, presque arrivés à Kisumu où nous prenons une pause le temps d’organiser nos coups de pédale en Ouganda, rédiger ce billet et…célébrer mon jubilé! Comté de Kisumu, République du Kenya.

 

Home

KM 16850 Royal

Secondes péripéties équatoriales! (Fort Portal, Ouganda - KM 17 685)
Safari en pays nomades! (Ranch Borana, Kenya - KM 16 405)
in Uncategorized

3 Comments

  1. Toujours un très grand plaisir à vous lire et admirer les photos (et les photographes!)

  2. Pierroro, du Québec Dec 01, 2015, 04:27

    Ça fait du bien de respirer du “vert” … mais savourer le vert, il faut aussi se faire tremper!

  3. Wow! À faire rêver… Le Kenya un pays aux multiples couleurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

required