Le grand saut! (Stavanger, Norvège – km 0)

Nous avons certainement sous-estimé l’ampleur des tâches à accomplir avant de pouvoir retourner sur la route, procéder au lancement de l’expédition puisque nous avons atterri en Norvège il y a déjà 4 jours et que nous avons passé tout ce temps à…continuer de nous préparer! Premiers tests avec les vélos chargés, familiarisation avec les nouveaux gadgets—processus en perpétuel devenir…—, touches finales au site web, rédaction du premier billet et recherche de l’itinéraire pour les prochaines semaines.

Après un vol Montréal-Londres et un séjour de 8 heures au terminal 5 de l’aéroport international Heathrow, nous nous embarquons pour Stavanger, en Norvège. Au 58ième parallèle de latitude nord, c’est l’extrémité méridionale de la longue série de fjords formant la côte norvégienne. Nous avons volé en compagnie de Sir Bob Geldof qui se dirigeait à une conférence internationale de l’aquaculture, Aqua Vision 2014, pour encourager les participants à investir en Afrique.

 

Et nous avons de la chance car nous avons été spectaculairement accueillis ici, à Stavanger, par un autre couple d’aventuriers à vélo, la Québécoise Isabelle Bédard et le Britannique Simon Taylor, et leur bambin d’un an et demi, Léo, qui a déjà rampé et titubé sur les abords des routes de Patagonie et Norvège…il y a de la relève!

En compagnie de nos hôtes, Isabelle, Simon et Léo, au kilomètre zéro de l’odyssée vélocipédique NOMADES²: le balcon de leur hytte, chalet.

Avant de quitter le chalet avec vue sur la mer du Nord qu’ils louent et nous confient pour quelques jours, s’envolant pour des vacances familiales en France et Angleterre, les deux baroudeurs prennent le temps de nous prescrire un itinéraire jusqu’en Laponie alliant montagnes et littoral, nous renseigner sur la société norvégienne et effectuer visites guidées dans les supermarchés. Avec des prix qui nous font écarquiller les yeux et nous effraient un peu, tout indique qu’il faudra mettre en application tous nos p’tits trucs de vagabonds de grands chemins!

Et comme nous l’avons souvent conseillé à d’autres voyageurs, il est temps de nous lancer, faire le grand saut : prêts ou pas prêts, partez, euh…partons!

Nos Trolls prêts pour le pays des sagas et entreprendre notre odyssée vélocipédique.

 

visitnorway.fr

Souffle court, jambes molles et pâmoison : camp d'entraînement panoramique dans les fjords! (Odda, Norvège - km 265)
Le Grand Cycle
in Uncategorized

One Comment

  1. Si tout dans les magasins est trop cher il faut recourir aux techniques ancestrales: Chasseur cueilleurs! Les aux sont pleines de truites, de brochets et de saumons, les bois pleins de girolles et d’airelles sans oublier les rennes et les élans!
    Bonne route!
    J-L

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

required