Ascenseur vers l’entropie! (Gonder, Éthiopie – KM 13 515)

Quel choc de passer du calme plat régnant au Soudan en roulant jusqu’aux hauts plateaux d’Amhara, en Éthiopie…un ascenseur vers l’entropie! Heureusement que la ferveur et fébrilité caractérisant les derniers jours et fin du jeûne ramadanesque nous ont graduellement préparés à cette atmosphère frénétique. Mais est-on jamais assez prêt pour l’Éthiopie?

Nous vous proposons un roman-photo de cette ascension, étage par étage…

KM 13500a

380 mètres. L’auto-collant du logo de notre expé s’est déniché une place sur le portail d’honneur et de fer du Khartoum International Guesthouse alias la German Guesthouse. L’établissement légendaire pullule toujours de personnages dignes d’un roman de Conrad, ces expatriés aux feuilles de brousse bien garnies qui se démènent pour des causes loin d’être gagnées. Dans un Soudan régi par la charia, un microcosme dépaysant et bienfaisant! Merci Norbert et Günther pour votre chaleureux accueil, précieux soutien et gâteries non-halal! État de Khartoum, République du Soudan.

KM 13500b

En quittant la capitale soudanaise, faisons le plein en beurre d’arachides 100% naturel, heureuse première pour l’expédition en cours. Bien que la quasi-totalité des restaurants et casse-croûte soient fermés en ces derniers jours de ramadan, on arrive à se procurer des denrées dans épiceries et kiosques. État de Khartoum, République du Soudan.

KM 13500c

Le plein en vitamines, fibres et minéraux aussi…le sourire soudanais en prime! État de Khartoum, République du Soudan.

KM 13500d

On se prépare pour l’iftar, repas du soir pour rompre le jeûne de cette 26ième journée de ramadan. Contenants d’eau pour ablutions et tapis pour prier et…manger! Les restaurants de bord de route ne sont ouverts que pour cette occasion et partout on invite ses amis, ses voisins et les usagers de la route à prendre part au festin quotidien. État d’Al Djazirah, République du Soudan.

KM 13500e

Nous avons goûté à l’hospitalité proverbiale des Iraniens quand nous avons été invités par ces ingénieurs et ouvriers construisant une usine de traitement d’eau sur le Nil Bleu, à mi-chemin entre Khartoum et Wad Medani, à passer la nuit, prendre une douche, laver nos vêtements et partager souper et déjeuner. Leur compagnie, qui possède un bureau à Toronto, construisait 6 de ces usines au Soudan. Leurs petits soins et attentions nous ont mis l’eau à la bouche et fait rêver au réchauffement diplomatique entre le Canada et l’Iran. État d’Al Djazirah, République du Soudan.

KM 13500f

Même si nous évoluons plus en amont sur le Nil Bleu, il fait toujours plus de 40 degrés le jour et la sieste de l’après-midi demeure prescrite. Critère de sélection principal : l’ombre! État d’Al Djazirah, République du Soudan.

KM 13500g

410 mètres. Livrés à la porte de cet établissement à la salubrité douteuse par un sympathique camionneur—comme rouler sur la marge de cette artère majeure au sud de la capitale, à l’asphalte mordillée et dépourvue d’accotement, était devenu insoutenable, nous avons sorti nos pouces pour relier Wad Medani, 60 bornes plus loin, là où nous allions bifurquer sur une route moins achalandée—, nous campons dans une chambre qui a vu plus de clients que de préposés à l’entretien ménager. Monter la Hubba² sur un lit double et dormir dans le confort de notre équipement tout en jouissant de l’air climatisé et ne rien attraper! État d’Al Djazirah, République du Soudan.

KM 13500h

Sur la route qui mène aux villes de Gedaref et Kassala, contournons le fief d’Al Fao, tapi entre collines et désert. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500i

Le village de Khayr as Sid et ses huttes circulaires. Comme c’est le cas pour la plupart des bleds de cette région aride du Soudan, Khayr as Sid est habité par des émigrants Peuls, appelés Fellata ici. Fuyant leur Nigéria natal après la conquête de leur sultanat par les Britanniques au 19ième siècle ou durant les dernières décennies dans l’espoir d’un avenir meilleur, musulmans, ils ont choisi de s’établir plus à l’est sur l’immémoriale route des pèlerins vers la Mecque. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500j

Une série de crevaisons culminant au village Fellata/halte routière de Migreh, nos réserves en chambres à air, colle et rustine épuisées, nous n’avons d’autre choix que de relier la capitale provinciale de Gedaref en partageant l’espace réservé à deux immenses bobines de câble électrique…à nos propres risques et périls. Le conducteur n’était pas fâché d’avoir des assistants et « superviseurs » durant la traversée de cette soixantaine de kilomètres de bitume pourri! Plus qu’une couple de jours avant la fin du ramadan, l’Aïd al-Fitr, et des convois d’autocars transportent citadins vers les petites villes et villages de leurs familles. Ainsi, nous ne sommes pas si fâchés que ça de nous retrouver à bord d’un second camion en 3 jours! État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500jj

Le voyage d’une chambre à air qui nous aura rendu de fiers services prend fin au Soudan, à Gedaref. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500k

610 mètres. Le roi du caoutchouc recyclé au souk de Gedaref, ce vaste centre commercial à ciel ouvert des plus dynamiques et prolifiques. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500l

Rues de cette banlieue Fellata en périphérie de Gedaref sont désertées en ce vendredi de la prière et…fin du ramadan, fête de l’Aïd al-Fitr! État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500m

L’ Aïd al-Fitr est l’occasion de revêtir ses robes et habits d’apparat! État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500n

…et s’amuser entre copains, les poches pleines de dattes et biscuits! État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500o

À une cinquantaine de bornes de Gedaref, sur la route vers l’Éthiopie, nous débarquons dans un village où le ramadan s’étire encore! C’est que les autorités religieuses de cette bourgade de huttes rondes n’avaient pas encore vu le croissant de la nouvelle lune, exigence des plus pieux! Comme on est confiant qu’on l’apercevra aujourd’hui, les enfants emportent pâtes à biscuits de l’Aïd al-Fitr pour les cuire dans le four de la boulangerie du village…ça va faire le jeûne!;-) État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500p

Endimanché, on perquisitionne le tracteur du village et s’en va visiter les amis et la famille dans le prochain bled pour célébrer la fin du ramadan. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500q

Limitrophe du parc national Dinder, qui abriterait toutes sortes de grosses bêtes, le segment de la route entre le village de Doka et la frontière est bordé d’acacias qu’on s’empresse de raser et débiter pour en faire du charbon de bois. Cette activité aux conséquences environnementales importantes sur ce frêle écosystème est à la base de la subsistance des habitants de la région isolée. État d’Al Qadarif, République du Soudan.

KM 13500r

710 mètres. Ayant franchi la frontière entre le Soudan et l’Éthiopie, à Métemma, nous nous réjouissons à la vue d’un camion de bière au terme d’une « sécheresse brassicole » de 36 jours. Comme il est trop tôt dans la journée, il faudra attendre une couple d’heures et 35 bornes de plus avant la première gorgée, dans la petite ville de Maganan. Région Amhara, République fédérale démocratique d’Éthiopie.

KM 13500s

1000 mètres. La saison des pluies bat son plein sur les hauts plateaux amhariques et le vert est à l’honneur…pour notre grand bonheur! On compte près de 95 millions d’Éthiopiens, dont la grande majorité a moins de 18 ans, et les « You! You! You! Where are you go? Money! Money! Pen! Book! I’m Hungry! » pleuvent. Certains microclimats voient ces mêmes enfants lapider les voyageurs à pied et, surtout car plus nombreux, ceux qui se déplacent à vélo! Deux cyclistes avertis en valent quatre! Région Amhara, République fédérale démocratique d’Éthiopie.

KM 13500t

1200 mètres. “Meeeeeeeeeeeeeeeuh! Vive la saisons des pluies!” Région Amhara, République fédérale démocratique d’Éthiopie.

KM 13500u

1560 mètres. Vivifiante nuitée chez les montagnards arrosée d’une couple d’orages. Région Amhara, République fédérale démocratique d’Éthiopie.

KM 13500v

2000 mètres. Bienvenue sur les hauts plateaux amhariques! En route vers Aykel et Gonder! Région Amhara, République fédérale démocratique d’Éthiopie.

Fasil Lodge

Hauts plateaux éthiopiens: le ciel et l'enfer! (Mékélé, Éthiopie - KM 14 125)
Ramadan au Soudan! (Khartoum, Soudan - KM 12 930)

3 Comments

  1. Pierroro, du Québec Jul 30, 2015, 06:39

    Du vert, du vert, du vert.
    On respire mieux!

  2. Pierroro, du Québec Aug 11, 2015, 23:02

    Dans un prochain document, ce pourrait être “intéressant” que vous nous parliez de vos vélos : entretien, résistance, comportement, etc …. sans vous souhaiter des problèmes!

  3. Pierroro, du Québec Aug 11, 2015, 23:14

    Ma façon de pédaler avec vous.
    Message affiché sur le site de voyageforum.com

    Il ya deux Québécois, elle et lui, qui ont entrepris il y a maintenant quelques mois un tour du monde.

    C’est vraiment incroyable de pouvoir les suivre … dans la roue!

    Et ils ne l’ont pas toujours facile.

    Mais ils font souvent des rencontres étonnantes et cela (me) rassure sur la bonté de l’être humain quel qu’il soit et où qu’il soit.

    Rendez-leur une petite visite sur leur site et un commentaire les encouragera à donner un autre coup de pédales:

    http://nomadesxnomades.com/2-nomades

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

required